Skip to content

Certification Avis Technique /cachées

Certification following French organism CSTB, named Avis Technique


for the construction of ventilated cladding systems in porcelain stoneware, with invisible mechanical anchoring (rif. n° 2.2/13-1591_V1)

Avis Technique 2.2/13-1591_V1
Annule et remplace l’Avis Technique 2/13-1591

RF.Ceram fixations invisibles

Titulaires : Isore Bâtiment BP 40513 FR-53005 Laval Cedex Tél. : 02 43 66 96 51 Fax : 02 43 66 86 88 Internet : www.isore-batiment.fr e-mail : contact@isore-batiment.fr
Imola Tecnica Srl Unipersonale, Via Vittorio Veneto 13, IT-40026 Imola (BO) Italie Tél. : +39 0542 601682 Fax : +39 0542 601435 e-mail : info@imolatecnica.it

Distributeurs : Isore Bâtiment BP 40513 FR-53005 Laval Cedex Tél. : 02 43 66 96 51 Fax : 02 43 66 86 88 Imola Tecnica Srl Unipersonale, Via Vittorio Veneto 13, IT-40026 Imola (BO) Italie Tél. : +39 0542 601682 Fax : +39 0542 601435

Groupe Spécialisé n° 2.2
Produits et procédés de bardage rapporté, translucide, vêtage et vêture Publié le 5 juin 2017

Le Groupe Spécialisé n°2.2 « Produits et procédés de bardage rapporté, translucide, vêtage et vêture » de la Commission chargée de formuler les Avis Techniques a examiné, le 07 février 2017, le procédé de bardage rapporté RF.Ceram fixations invisibles présenté par les Sociétés ISORE BATIMENT et IMOLA TECNICA srl Unipersonale. Il a formulé le présent Avis qui annule et remplace l’Avis Technique 2/13-1591. Cet Avis a été formulé pour les utilisations en France européenne.

1. Définition succincte
1.1 Description succincte
Système de bardage rapporté à base de carreaux de céramique pressés, mis en œuvre par fixation d’agrafes solidaires des carreaux à un réseau de rails horizontaux en aluminium. Ceux-ci sont vissés sur une ossature verticale métallique en acier galvanisé ou en aluminium (cf. fig. 1), ou sur une ossature bois, solidarisés au gros-œuvre.
Caractéristiques générales

  • Mise en œuvre du bardage rapporté sur parois planes et verticales, neuves ou préexistantes, en maçonnerie d’éléments enduits (conforme au NF DTU 20.1) ou en béton (conforme au DTU 23.1), situées en étage et rez-de-chaussée non accessible.
  • Pose possible sur Constructions à Ossature Bois (COB) conforme au DTU 31.2, limitée à une hauteur de : – 10 m maximum (+ pointe de pignon) en zones de vent 1, 2 et 3 en situation a, b, c, – 6 m maximum (+ pointe de pignon) en zone de vent 4 et/ou en situation d, en respectant les prescriptions du paragraphe 10 du Dossier Technique. Le pare-pluie est recoupé tous les 6 m pour l’évacuation des eaux de ruissellement vers l’extérieur.
  • L’exposition au vent du système RF.Ceram fixations invisibles correspond à une pression ou dépression admissible sous vent normal (selon les règles NV65 modifiées), conformément au § 2 du Dossier Technique.
  • Les performances aux chocs, conformes aux Cahiers du CSTB 3546- V2 et 3534, sont définis au § 2 du Dossier Technique.
  • Le procédé de bardage rapporté RF.Ceram fixations invisibles peut être mis en œuvre en zones de sismicité et bâtiments définis au § 2 du Dossier Technique.

2.2 Appréciation sur le système
2.21 Satisfaction aux lois et règlements en vigueur et autres aptitude à l’emploi

Stabilité
Le bardage rapporté ne participe pas aux fonctions de transmission des charges, de contreventement et de résistance aux chocs de sécurité. Elles incombent à l’ouvrage qui le supporte. La stabilité du bardage rapporté sur cet ouvrage est convenablement assurée dans le domaine d’emploi proposé.

Sécurité en cas d’incendie
Les vérifications à effectuer (notamment quant à la règle dite du “C + D”, y compris pour les bâtiments en service) doivent prendre en compte les caractéristiques suivantes :

  • Sur les supports béton ou maçonnés : Au sens du document « Conditions Générales d’emploi des systèmes d’isolation thermique par l’extérieur faisant l’objet d’un Avis Technique » (Cahier du CSTB 1833 de mars 1983), le système permet de réaliser des murs de type XIII par la faible largeur des joints ouverts entre carreaux adjacents (8 mm), compte tenu de la verticalité de l’ouvrage et de la présence de la lame d’air; et en points singuliers, par les profilés d’habillage. Les parois supports devant satisfaire aux prescriptions des chapitres 2 et 4 de ce document, et être étanches à l’air.
  • Sur supports COB : L’étanchéité est assurée de façon satisfaisante dans le cadre du domaine d’emploi accepté.

Données environnementales
Le procédé RFCeram ne dispose d’aucune Déclaration Environnementale (DE) et ne peut donc revendiquer aucune performance environnementale particulière. Il est rappelé que les DE n’entrent pas dans le champ d’examen d’aptitude à l’emploi du procédé.

Aspects sanitaires
Le présent avis est formulé au regard de l’engagement écrit du titulaire de respecter la réglementation, et notamment l’ensemble des obligations réglementaires relatives aux produits pouvant contenir des substances dangereuses, pour leur fabrication, leur intégration dans les ouvrages du domaine d’emploi accepté et l’exploitation de ceux-ci. Le contrôle des informations et déclarations délivrées en application des réglementations en vigueur n’entre pas dans le champ du présent avis. Le titulaire du présent avis conserve l’entière responsabilité de ces informations et déclarations.

Performances aux chocs
Concernant la résistance aux chocs, la sensibilité aux chocs de petits corps durs des carreaux est celle connue des carreaux céramiques posés sur appuis ponctuels. Les carreaux 1200 x 600 mm d’épaisseur 11 mm et les carreaux 1200 x 1200 mm d’épaisseur 10,5 mm résistent aux chocs durs D0,5/1J et aux chocs mous M3/20J et M50/100J. Compte tenu du caractère facilement remplaçable des carreaux, une utilisation des carreaux 1200 x 1200 mm et 1200 x 600 mm en étage et en rez-de-chaussée, correspondant à la classe Q3 selon les Cahiers du CSTB 3546-V2 et 3534, est possible. Les carreaux 300 x 600 et 600 x 600 mm, d’épaisseur 10,5 mm résistent aux chocs durs D0,5/0,35J et aux chocs mous M3/20J et M50/100J. Leur utilisation est limitée aux étages non accessibles.

2.22 Durabilité – Entretien
La durabilité propre des constituants du système et leur compatibilité permettent d’estimer que ce bardage rapporté présentera une durabilité satisfaisante équivalente à celles des bardages traditionnels. La durabilité du gros-œuvre est améliorée par la mise en œuvre de ce bardage rapporté, notamment en cas d’isolation thermique associée.

2.23 Fabrication et contrôle
Cet avis est formulé en prenant en compte les contrôles et modes de vérifications de fabrication décrits dans le Dossier Technique Etabli par le Demandeur (DTED). La fabrication des carreaux RF.Ceram fait l’objet d’un autocontrôle systématique régulièrement surveillé par le CSTB, permettant d’assurer une constance convenable de la qualité. Le fabricant se prévalant du présent Avis Technique doit être en mesure de produire un certificat délivré par le CSTB, attestant que le produit est conforme à des caractéristiques décrites dans le référentiel de certification après évaluation selon les modalités de contrôle définies dans ce référentiel. Les produits bénéficiant d’un certificat valide sont identifiables par la présence sur les éléments du logo , suivi du numéro identifiant l’usine et d’un numéro identifiant le produit.

2.24 Fourniture
La Société ISORE BATIMENT ou la Société IMOLA TECNICA fournissent l’ensemble des constituants du système de bardage rapporté.

2.25 Mise en œuvre
Ce bardage rapporté se pose sans difficulté particulière moyennant une reconnaissance préalable du support, un calepinage des éléments et profilés complémentaires et le respect des conditions de pose. La mise en œuvre est effectuée par les Sociétés ISORE BATIMENT et IMOLA TECNICA, ou des entreprises spécialisées dans les revêtements de bardages rapportés, dont le personnel a reçu une formation sur la mise en œuvre du système RF.Ceram Fixations Invisibles, dispensée par IMOLA TECNICA ou ISORE BATIMENT. Cette formation est validée par une attestation nominative. La Société IMOLA TECNICA apporte sur demande de l’entreprise de pose son assistance technique au démarrage du chantier.

2.3 Prescriptions Techniques
2.31 Conditions de conception Fixations
Les fixations à la structure porteuse doivent être choisies compte tenu des conditions d’exposition au vent et de leur valeur de résistance de calcul à l’arrachement dans le support considéré. Dans le cas de supports en béton plein de granulats courants ou maçonneries, la résistance à l’état limite ultime des chevilles sera calculée selon l’ATE ou ETE selon les ETAG 001, 020 et 029.

Dans le cas de supports dont les caractéristiques sont inconnues, la résistance à l’état limite ultime des chevilles sera vérifiée par une reconnaissance préalable, conformément au document « Détermination sur chantier de la résistance à l’état limite ultime d’une fixation mécanique de bardage rapporté » (Cahier du CSTB 1661-V2).

Ossature bois
L’ossature bois verticale sera conforme aux prescriptions du document « Règles générales de conception et de mise en œuvre de l’ossature bois et de l’isolation thermique des bardages rapportés faisant l’objet d’un Avis Technique » (Cahier du CSTB 3316-V2), renforcées par celles ci-après :

  • Acier : S220 GD
  • Aluminium : 6060 T5
  • La coplanéïté des montants devra être vérifiée entre montants adjacents avec un écart admissible maximal de 2 mm.
  • La résistance admissible des pattes-équerres aux charges verticales à prendre en compte doit être celle correspondant à une déformation sous charge égale à 1 mm.
  • L’entraxe des montants est au maximum de 600 mm.

L’ossature devra faire l’objet, pour chaque chantier, d’une note de calcul établie par l’entreprise de pose assistée, si nécessaire, par les titulaires de l’Avis Technique.

2.32 Conditions de mise en œuvre
Calepinage
La pose du système RF.Ceram fixations invisibles nécessite l’établissement d’un plan de calepinage.

Pontage
Le pontage, par les carreaux, des jonctions entre montants successifs non éclissés de manière rigide est exclu.

Pose sur COB
On se conformera aux prescriptions du NF DTU 31.2, au § 10 du Dossier Technique et aux figures 29 à 34. Le pare-pluie sera recoupé tous les 6 m pour l’évacuation des eaux de ruissellement vers l’extérieur. L’ossature sera recoupée tous les niveaux. Les tasseaux d’ossature seront posés au droit des montants de la COB selon le § 10 du Dossier Technique.

Pose en zones sismiques
Pour les zones de sismicité et bâtiments de catégories d’importance nécessitant une justification, selon les arrêtés des 22 octobre 2010 et ses modificatifs, les dispositions particulières de mise en œuvre sont décrites en Annexe A en fin de dossier.

3. Remarques complémentaires du Groupe Spécialisé

Cette 1ère révision intègre les modifications suivantes :

Donwload entire document